Une Crevette? Un Journaliste? Une Soucoupe volante?

La REVUE DE STRESS se veut un peu mon exutoire social.

IMG_0561

Mes anecdotes sur la presse, des situations insolites, des articles publiés ou passés à la trappe, des histoires et des nouvelles…

Moi, C’est Ismaël Berkoun, habitant Lille depuis toujours, mais citoyen de plusieurs endroits du monde entre-temps. Avant, journaliste amateur. Aujourd’hui, jeune journaliste professionnel.

J’officie depuis longtemps sur internet sous le nom de la Crevette Polaire, via des blogs et des plateformes d’écritures qui viennent et vont avec le temps.

Je me lance dans les études scientifiques par pure passion pour la Science ; malgré l’Âme littéraire me suppliant d’écrire un roman, de continuer la musique et les percussions, de voyager et de me faire tous les musées du monde…

Mais non. Je reste passionné de débats, de politique, d’écriture, de musique, d’art en général et de contacts humains en particulier. Plus surréaliste et pleine de sérendipité est la vie, plus elle est intéressante.

Au passé de biologiste s’ajoutent de longues années d’électron libre, où il a fallu enchaîner les boulots aussi extrêmes que variés. Les organisations d’événements culturels et médiatiques. Les contributions à la radio. Les mouvements associatifs et sociaux qu’on croyait pouvoir gagner, mais qu’on perd toujours. Et les mois de glandouille totale, en ermite avec un livre et un cd en haut d’une montagne.

Puis un jour, pris d’une magique lucidité temporaire, je m’inscris pour passer le concours de journaliste scientifique à l’ESJ Lille. J’y vais. Je l’ai. Je bois une bière le soir. Je suis heureux.

Me voilà donc, jeune journaliste qui découvre de l’intérieur les dessous et les travers des médias français. Je pige par-ci par-là, en presse scientifique et technique et en presse d’actualités. Je continue toujours à courir par monts et par vaux, de jour comme de nuit. Partout où ma qualité d’Humain avide de curiosité et de nouvelles connaissances pourra être utile. Mais également partout où je peux voir l’Info brute, et non prémâché par les couv’ des médias et ses contraintes internes.

(Sauf indication contraire, toutes les photos utilisées pour ce blog m’appartiennent. Aucune utilisation n’est possible sans accord écrit de ma part).

Pour me parler, c’est ici. Et pour me tweeter, c’est là: @revuedestress
Et tous les réseaux sociaux que vous trouverez en en-tête de ce site 🙂