REVUE de STRESS #1

_MG_6348

Lundi 29/01, 9h45

Découverte des perles du joli week-end off qui m’a été offert (pour une fois, amen). Manif’pour le Mariage pour tous. Partout. On nous gueule dans les oreilles qu’entre 150 000 et 400 000 manifestants étaient présents. (Au passage, en équivalence, cela reviendrait à confondre 1 personne avec 2,66. Cela est possible au bout de combien de verres de vodka-teq cul sec ?)

_MG_6341

Bref, je trouve désolant qu’il faille encore, aujourd’hui en 2013, faire autant de tapage pour une égalité de droit. J’ai beau être entièrement pour, je ne suis pas le seul à penser (et beaucoup d’amis homos) que ça nous gonfle. Et avec tout ça, on a raté la seule info qui valait le coup aujourd’hui : le premier raid français au Mali, qui s’est soldé par la mort d’un pilote d’hélico (le premier jour, la poisse quoi), aurait provoqué la mort de douze civils, passée au silence.

Mais au moins, ça m’aura permis de me marrer sur le super-slogan des antis:

« Et demain, j’épouse ma chèvre ? »

Alors là, LA CLASSE QUOI!! Euh… Mec, tu veux dire qu’un homosexuel ne vaut pas mieux qu’un animal débile mais mignon ? Ou confonds-tu l’homosexualité (qui existe depuis Sodome) avec la zoophilie (qui existe vachement en Allemagne) ?

_MG_6348

Au moins, de l’autre côté, il y a du niveau.

« Je mets mes doigts partout, pourquoi pas dans une bague ? »

« Un enfant d’un couple gay n’entendra jamais qu’il était un accident. »

« Ne vous inquiétez pas, les moules se mangeront toujours avec des frites. »

« Lâchez-nous la chatte, qu’on se lèche tranquille. »

cul_photo

(Photo © Rue 89/François Krug)

Mercredi 31/01, 11h15

Quelle importance donner à l’affaire de la Diane 35??? Tel est le problème de la matinée. Peut-on en parler librement et dire clairement que la “libération de la femme” des années 60 l’a également mise en danger? N’en ferions-nous pas trop pour un médicament qui n’a, somme toute, fait de mal “qu’à” un nombre très réduit de la population par rapport à l’immense majorité d’utilisatrice de moyen de contraception?

_MG_1086

Manif spontanée découverte par hasard en se promenant dans les rues de Rennes

La semaine dernière déjà, les « médias » nous ont focalisé pour un sujet inutile. Florence Cassez nous a cassé les bonbons. Ce n’est pas parce que l’on est un français emprisonné à l’étranger que l’on est innocent. Et puis pour aller t’enfermer un an dans un ranch au trou du cul du monde avec un chef de la guérilla locale… Oh oui je vous vois venir, « elle n’a pas fait beaucoup d’étude la Cassez, la pauvre, elle ne voyait que l’amour… » Ouais, bein avec sa gueule d’ange qui n’a pris ni ride ni kilos et qui sourit comme une star, elle a entubé les 2166 prisonniers français de l’étranger dont vous n’avez jamais entendu parler.

Ne tomberions nous pas dans le même travers cette fois ci? Sur-médiatiser une info la pensant nécessaire, provoquant un écran de fumée sur l’essentiel?

Car c’est à l’avant dernière page du Libération du 31/01 que je l’ai trouvé l’essentiel. Le meilleur portrait qu’il m’ait été donné de lire, poignant et touchant. Celui de Marion Larat. Grave AVC en 2006. Handicapée à 65% depuis. Quatre ans plus tard, elle découvre la cause: sa pillule. Aujourd’hui, elle se bat pour se faire entendre, “et ne pardonnera pas”. L’essentiel, c’est l’humain. Et ceux qui se battent pour essayer de le préserver.

Vendredi 01/02, 18h30

La nouvelle tombe : lÉlysée trouve un accord avec Google pour sauver l’édition numérique française. Un communiqué sera publié sous peu, juste après que Éric Schmidt et François Hollande auront fini leur petit entretien secret et répondu à la presse.

Alors, à part le fait de me faire rester à la rédac trois heures de plus, mon coeur ne fait qu’un bon!

WHAT THE FUCK ??!! (Intérieurement bien entendu).

Aurais-je changé de république ? L’Américanisation, initiée sous Sarko I, n’aurait pas été stoppée ?

Aux USA, où le libéralisme impose une « certaine » proximité (voire fusion) entre politique et grande entreprise, il est courant de voir Barack Obama s’entretenir avec les PDG des grandes multinationales pour discuter ptits sous. Mais là, il n’y a rien de banal : le président de la République Française rencontre le Président directeur général de la plus grosse entreprise du monde (une différence de titre déjà) pour régler un litige qui concerne une corporation de la société (dont je fais partie, je sais).

De l’inédit !! Probablement le début d’une fracture à mon sens ! Que le chef de l’état règle lui-même un problème purement financier et économique, qui ne concerne pas la protection ou la sécurité de la France entière, confirme le pouvoir qu’ont pu prendre certaines sociétés sur le reste du monde, que cet accord renforce. Le capital rencontre la politique à un niveau qui ne peut qu’inquiéter.

Mais résultat : 60 millions « offert » par Google, fond d’aide pour sauver les médias numériques. Ô prophète Google ! Merci d’assurer mon avenir ! Sachant qu’il y a 300 000 journalistes en France, tu fais la division et tu m’envoies le chèque hein ?! Ça tombe bien, c’est la dèche en ce moment.

Quatre heures plus tard, je divaguais dans un bar avec un bourré qui pendant une demi-heure m’a parlé de l’amour « non uniforme » qu’un père pouvait avoir pour sa femme ou ses enfants et le reste du monde. Ou un truc comme ça. Sincèrement, je ne sais plus trop, ça avait l’air vachement compliqué. Moi je pensais à mon compte bientôt rempli.

Quelle semaine, vivement la prochaine.

Hey! Pour dire ce que tu penses, c'est ici!